Simples conférences - juin 2020

Saison 5 #2020-21

SIMPLES CONFERENCES
Adressées aux jeunes gens à partir de 10 ans et à leurs parents

Venir témoigner d’un parcours de vie et d’une discipline devant un public d’enfants et d’adolescents , tel est l’objectif des Simples Conférences.

Organisées par Lanicolacheur- Xavier Marchand et le Théâtre Massalia, l’axe de cette 4ème saison s’articulera autour de personnalités dont le métier a un lien direct avec la nature. Le rapport que l’homme entretient avec elle nous semble constituer aujourd’hui une question majeure.

Le temps d’une heure le conférencier ou la conférencière fait part de la passion qui l’anime et provoque les questions d’un jeune public curieux.
Une rencontre avec des personnalités singulières que les enfants partagent avec leurs parents.

> au Théâtre Massalia
28 novembre 2020 : Jacques-Olivier Travers, fauconnier
16 janvier 2021 : Audrey Dussutour, chercheuse autour des fourmis et du "Blob"
vendredi 12 février à 14h30 et samedi 13 février à 11h. : Jean-Pierre Luminet, astrophysicien

Quelle drôle d’histoire d’apprendre à un aigle à voler ! Il a fallu pour ce faire que Jacques Olivier Travers apprenne le parapente pour comprendre les techniques du vol et rendre aux rapaces élevés en captivité leur stature de princes de l’azur.
La passion adolescente des rapaces l’a mené loin et ils ont beaucoup voyager avec son aigle, le faisant voler depuis les plus hautes constructions humaines .
De là il a conçu le premier parc de rapaces sur les bords du lac Léman, dans le but de reproduire et de préserver les espèces menacées pour in fine les rendre à la liberté.
Singulière passion dont il viendra nous dire l’évolution.

"Regarde cela , cela devrait t’intéresser " a t-on dit un jour à Audrey Dussutour . Et s’en était parti de l’histoire qui s’est nouée entre elle, chercheuse au CNRS, et le Physarum polycephalum, surnommé le blob, cet organisme unicellulaire ne possédant pas de cerveau, et pourtant capable de résoudre avec » intelligence" des problèmes liés à son environnement. Grâce à ses capacités surprenantes, elle a réussi à faire de ce blob une sorte de star qu’étudient les biologistes, mais aussi les physiciens se passionnant pour son réseau veineux, les éthologistes qui observent son comportement et décryptent ses stratégies, des mathématiciens qui modélisent son comportement. Son blob en poche, elle parcourt le monde pour parler de la bizarrerie de son protégé comme de celle du métier de chercheur, au fond assez mal connu. Elle vient en témoigner ; un hommage à la curiosité.

Jean-Pierre Luminet n’a pas que la tête dans les étoiles.
Bien qu’il étudie le cosmos comme astrophysicien, responsable de l’observatoire d’astrophysique de Marseille, il s’intéresse tout autant à la littérature, à la musique et la poésie. La poésie selon lui exprime le cosmos intérieur, la profondeur de l’âme humaine. Il cherche à jeter des ponts entre ces deux infinis.
C’est son cheminement à travers ces diverses disciplines et ces passions qu’il va tâcher de mettre en lumière, en grand spécialiste des trous noirs.
L’astéroïde 5523, quelque part dans l’immensité du ciel, porte son nom.

lundi 8 juin 2020